Accueil > Mettre fin à la violence > Statistiques : Violence familiale

Statistiques : Violence familiale

La violence familiale est un crime fondé sur le sexe...

  • La violence conjugale est l’une des formes les plus courantes de violence envers les femmes au Canada.1
  • La majorité des victimes de violence conjugale sont des femmes; elles constituent 83 % des victimes (2007).2
  • Les femmes sont presque quatre fois plus susceptibles que les hommes d’être victimes de violence conjugale (2011).3
  • Plus de 6 % des conjointes mariées, de fait, de même sexe, séparées ou divorcées en Ontario disent avoir été victimes de violence physique ou sexuelle aux mains du ou de la partenaire (2009).4

Les femmes vivent des formes plus graves d’agression conjugale que les hommes...

  • Quatre femmes sur dix qui ont été victimes de violence de la part de leur conjoint déclarent avoir subi des blessures corporelles (42 %), soit plus du double de la proportion de victimes masculines (18 %) (2009).5
  • Les femmes sont trois fois plus susceptibles d’être battues, étranglées, violées ou menacées à l’aide d’une arme à feu ou d’un couteau par leur partenaire ou ex-partenaire (2009).6
  • Les femmes sont plus susceptibles de subir des agressions multiples, selon les données rapportées par les femmes elles-mêmes (2009).7

La majorité des victimes d’homicide familial sont de sexe féminin, alors que la majorité des auteurs d’actes d’agression sont de sexe masculin...

  • 95 % des victimes d’homicide entre conjoints en Ontario sont des femmes (2011).8
  • L’on comptait 59 femmes victimes d’homicide entre conjoints au Canada en 2011, comparativement à 7 victimes de sexe masculin.9
  • Dans les cas d’homicide avec violence familiale qui sont survenus en Ontario entre 2002 et 2009, 80 % des victimes étaient des femmes, 12 % des enfants et 8 % des hommes.10
  • Selon le rapport annuel de 2011 du Comité d’examen des décès dus à la violence familiale de l’Ontario, 88 % des agresseurs dans les cas d’homicide entre conjoints étaient de sexe masculin, alors que 89 % des victimes étaient de sexe féminin.11

Le taux d’homicides familiaux à l’endroit des femmes a diminué au Canada...

  • Le taux de femmes victimes d’homicide aux mains de leur conjoint a diminué de 46 % entre 1991 et 2011.12

Les homicides familiaux sont plus courants dans certains types de relation...

  • Les femmes sont six fois plus susceptibles d’être tuées par un ex-conjoint que par le conjoint marié au moment de l’affaire.13 En fait, la période qui suit la séparation est la plus dangereuse pour les victimes de violence.14
  • Dans environ 6 cas d’homicides entre conjoints sur 10 dont la victime est de sexe féminin, l’on dénote des antécédents de violence familiale entre la victime et l’accusé (2001-2011).15

De nombreux incidents de violence familiale ne sont pas signalés à la police...

  • Moins du tiers (30 %) des femmes victimes de violence conjugale déclare que l’incident a été signalé à la police (2009), comparativement à 36 % en 2004.16

Les femmes choisissent de ne pas contacter la police pour différentes raisons...

  • Les femmes sont six fois plus susceptibles que les hommes de dire qu’un incident n’a pas été signalé par peur du conjoint (19 % vs 3 %) et elles sont près de deux fois plus susceptibles de dire qu’elles ne voulaient pas que cela se sache (44 % vs 26 %) (2009).17
  • 79 % des femmes qui n’ont pas porté l’incident à l’attention de la police disent avoir réglé la situation d’une autre façon, alors que 74 % des femmes n’ont pas signalé l’incident parce qu’elles ont le sentiment qu’il s’agit d’une affaire personnelle (2009).18

Certains types de violence familiale sont plus susceptibles d’être signalés à la police...19

  • 53 % des incidents où les femmes sont victimes d’agression sexuelle et 60 % des incidents où les femmes sont battues, étranglées ou agressées à l’aide d’une arme sont portés à l’attention de la police (2009).20
  • Un grand nombre de victimes sont agressées à de multiples reprises avant de communiquer avec la police (2009).21

Une petite proportion des victimes de sexe féminin obtient une ordonnance de restriction ou d’une ordonnance préventive...

  • 15 % des victimes de sexe féminin obtiennent une ordonnance de restriction ou d’une ordonnance préventive; mais selon 32 % de ces femmes, il y a eu un manquement aux conditions de l’ordonnance (2009).22

L’âge constitue un facteur de risque en matière de violence familiale...

  • Les femmes de 15 à 34 ans ayant un partenaire ou un ex-partenaire sont de deux à trois fois plus susceptibles d’être victimes d’agression de la part de leur conjoint que les femmes de plus de 34 ans (2009).23
  • Les femmes de 15 à 24 ans courent le plus grand risque d’homicide entre conjoints. Entre 2001 et 2011, l’on a dénombré 18,8 homicides entre conjoints par million de femmes âgées de 15 à 24 ans, 10,3 homicides entre conjoints par million de femmes âgées de 25 à 34 ans et 7,5 homicides entre conjoints par million de femmes âgées de 35 à 44 ans.24

Les femmes autochtones courent un risque accru d’être victimes de violence familiale...

  • Les femmes autochtones sont 2,5 fois plus susceptibles d’être victimes de violence conjugale que les femmes non autochtones, selon les données rapportées par les femmes elles-mêmes (2009).25
  • Presque 6 femmes autochtones sur 10 victimes de violence conjugale ont signalé des blessures (59 %), alors qu’un peu plus de 4 femmes non autochtones sur 10 ont été blessées (41 %) (2009).26
  • Au moins 4 % des femmes victimes d’un homicide entre conjoints sont autochtones (2001-2011).27

Les lesbiennes et les femmes bisexuelles courent un risque accru d’être victimes de violence conjugale...

  • Les femmes qui se définissent comme lesbiennes ou bisexuelles signalent des incidents de violence de la part du partenaire actuel ou précédent trois fois plus souvent que les femmes hétérosexuelles (2009).28

Les femmes éprouvant une limitation d’activité courent un risque accru d’être victimes de violence familiale...

  • Les femmes aux prises avec une restriction d’activité à cause de leur état physique ou mental sont près de deux fois plus nombreuses à signaler la violence conjugale que les femmes sans limitations (2009).29

L’éducation et le niveau de revenu ne sont pas liés au risque...

  • Le niveau d’éducation n’influe pas sur le risque que court une femme d’être victime de violence conjugale (2009).30
  • Le revenu n’a pas non plus d’effet sur le risque de violence conjugale pour une femme (2009).31

Les enfants sont touchés par la violence familiale...

  • Les enfants sont plus susceptibles d’être témoins de la violence lorsque la victime est de sexe féminin.32
  • Près de 6 femmes sur 10 ayant des enfants et qui ont été agressées par leur conjoint ont déclaré que leurs enfants avaient entendu ou vu l’incident violent (59 %) (2009).33

De nombreuses femmes sont victimes de violence familiale alors qu’elles sont enceintes...

  • Plus de 1 femme victime de violence conjugale sur 10 était enceinte au moment de l’agression (2009). Des agressions pendant la grossesse peut engendrer des conséquences néfastes sur la santé de la mère et sur l’issue de la grossesse.34

Les femmes se tournent vers différentes sources de soutien...

  • 8 femmes sur 10 se confient à leur famille, à leurs amis ou à une autre source de soutien informel (2009).35
  • 38 % des victimes de sexe féminin ont recours aux services sociaux, par exemple, les conseillers, les lignes d’écoute téléphonique, les centres communautaires, les maisons d’hébergement, les centres pour femmes et les groupes de soutien (2009).36

De nombreuses femmes dépendent des maisons d’hébergement pour femmes pour échapper à la violence familiale...

  • Plus des deux tiers des incidents de violence envers les femmes sont commis dans des résidences privées, comme le domicile de la victime ou du contrevenant (69 %) (2011).37
  • En 2009-2010, on a dénombré près de 31 000 admissions de femmes et d’enfants dans les 171 refuges de l’Ontario offrant des services aux femmes violentées.38
  • Un sondage portant sur une seule journée a permis de dénombrer 3 459 résidents dans les refuges de l’Ontario offrant des services aux femmes victimes d’agression. 54 % de ces résidents étaient des femmes et 46 % étaient des enfants à charge. 74 % des femmes s’y trouvaient principalement pour des motifs de violence (2010).39

Les femmes tentent de quitter leur relation violente plusieurs fois avant de quitter pour de bon...

  • En moyenne, une femme tentera de quitter son agresseur 5 fois avant de cesser la relation de façon permanente.40

Les coûts sociaux et économiques engendrés par cette violence faite aux femmes sont élevés...

  • La violence conjugale a des conséquences psychologiques, physiques, sociales et économiques pour les victimes, leur famille et la société.41
  • Les femmes victimes de violence conjugale sont sept fois plus susceptibles que les victimes de sexe masculin d’être craintives, trois fois plus susceptibles de souffrir de dépression ou d’anxiété et deux fois plus susceptibles d’être en colère (2009).42
  • Les coûts financiers et économiques de la violence conjugale pour la société sont plus élevés pour les femmes, toutes catégories confondues. Ces coûts incluent tant les coûts tangibles qu’intangibles (par exemple, l’incidence sur la productivité au travail).43
  • On a estimé à 4,8 milliards de dollars le coût total de la violence conjugale envers les femmes au Canada pour une période d’un an (2009).44

1 Condition féminine Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques – Principales constatations – Violence entre partenaires intimes et violence conjugale. Forum fédéral-provincial-territorial (FPT) des ministres responsables de la condition féminine. Récupéré le 23 octobre 2013.

2 Statistique Canada. (2009). La violence familiale au Canada : un profil statistique. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 5.

3 Statistique Canada, (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l'Industrie. p. 21

4 Statistique Canada. (2013). La violence familiale au Canada : un profil statistique. Ottawa, ON : ministre de l'Industrie. p. 90.

5 Statistique Canada, (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l'Industrie. p. 90.

6 Statistique Canada, (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l'Industrie. p. 27.

7 Statistique Canada, (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l'Industrie. p. 8.

8 Statistique Canada. (2011). Tableau 1 : Victimes d’homicides entre conjoints, selon le sexe de la victime et la province ou le territoire, 2002-2011. Récupéré le 11 juillet 2013. Récupéré de Statistique Canada.

9 Statistique Canada. (2011). Tableau 1 : Victimes d’homicides entre conjoints, selon le sexe de la victime et la province ou le territoire, 2002-2011. Récupéré le 11 juillet 2013. Récupéré de Statistique Canada.

10 Comité d’examen des décès dus à la violence familiale. (2012). Rapport annuel 2011 du Comité d’examen des décès dus à la violence familiale. Toronto, ON: Bureau du coroner en chef de l’Ontario, p. 7.

11 Comité d’examen des décès dus à la violence familiale. (2012). Rapport annuel 2011 du Comité d’examen des décès dus à la violence familiale. Toronto, ON: Bureau du coroner en chef de l’Ontario, p. iv.

12 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 21.

13 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 62.

14 Comité d’examen des décès dus à la violence familiale. Rapport annuel 2008 du Comité d’examen des décès dus à la violence familiale. Toronto, ON : Bureau du coroner en chef de l’Ontario, p. 31

15 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 25

16 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 10.

17 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 107.

18 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 107.

19 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 10.

20 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 10.

21 Statistique Canada. (2011). La violence familiale au Canada : un profil statistique. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 13.

22 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 108

23 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 64.

24 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 61.

25 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 20.

26 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 20.

27 Statistique Canada. (2013). Tableau 2.2 Victimes d’homicides, selon le sexe de la victime, le lien de l’auteur présumé avec celle-ci et l’identité autochtone, Canada, 2001-2011. Récupéré le 24 octobre 2013. Centre canadien de la statistique juridique, Enquête sur les homicides. Récupéré au http://www.statcan.gc.ca/pub/85-002-x/2013001/article/11766/tbl/tbl02-2-fra.htm.

28 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 64.

29 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 66.

30 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 65.

31 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 65.

32 Statistique Canada. (2012). La violence familiale au Canada : un profil statistique, 2010. Récupéré le 23 octobre 2013. p. 2.

33 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 29.

34 Statistique Canada, (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l'Industrie. p. 29

35 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 109.

36 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 109.

37 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 15.

38 Statistique Canada. (2011). Les maisons d'hébergement au Canada : feuillet d'information pour le Canada, les provinces et les territoires, 2009-2010. p. 19.

39 Statistique Canada. (2011). Les maisons d'hébergement au Canada : feuillet d'information pour le Canada, les provinces et les territoires 2009-2010. p. 20.

40 Okun, L. cité dans Yamawaki, N., Ochoa-Shipp, M., Pulsipher C., Harlos, A., et Swindler, S. (2012). Perceptions of Domestic Violence: The Effects of Domestic Violence Myths, Victim’s Relationship with Her Abuser and the Decision to Return to Her Abuser. Journal of Interpersonal Violence 27 (16). p. 3196.

41 Statistique Canada. (2006). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 16.

42 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 87.

43 Condition féminine Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. – Principales constatations – Violence entre partenaires intimes et violence conjugale. Forum fédéral-provincial-territorial (FPT) des ministres responsables de la condition féminine. Récupéré le 23 octobre 2013.

44 Statistique Canada. (2013). Mesure de la violence faite aux femmes : tendances statistiques. Ottawa, ON : ministre de l’Industrie. p. 97.