Accueil > Services principaux > Stratégie ontarienne en matière d'immigration > Une nouvelle orientation : Stratégie ontarienne en matière d’immigration

Une nouvelle orientation : Stratégie ontarienne en matière d’immigration


Pourquoi l’Ontario a-t-elle besoin d’une stratégie en matière d’immigration?

Nous avons besoin d’immigrants et d’immigrantes pour occuper des emplois qualifiés.

La démographie révèle que notre population vieillit et que notre taux de natalité est faible. Sans autre immigration, notre main-d’oeuvre commencera à rétrécir d’ici 2014. Ce qui aura des répercussions importantes sur le bien-être économique et social de la province.

Arnon Melo: entrepreneur

« Mon premier patron en Ontario était un immigrant qui m’a donné la chance dont j’ai eu besoin pour démarrer en logistique. Je ressens l’obligation de payer au suivant. »

Arnon Melo, originaire du Brésil, paie vraiment au suivant. Il a fondé une entreprise de logistique qui emploie maintenant 10 personnes, dont la plupart sont des immigrants. La compagnie MELLOHAWK a récemment remporté le prix du défi « Grands engagements pour petites entreprises », de la Banque Scotia et de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, pour son rôle de leadership dans le développement de son milieu.

L’Ontario sera confrontée à de graves pénuries de travailleurs et travailleuses, sauf si elle attire de nouveaux immigrants et de nouvelles immigrantes. Les employeurs affirment déjà qu’il y a des postes vacants dans leurs entreprises et que celles-ci en souffrent. La plupart des nouveaux emplois exigeront un personnel qualifié et les personnes ayant les bonnes compétences seront en nombre insuffisant pour les occuper.

 

Les politiques fédérales nuisent à l’Ontario.

Le gouvernement fédéral choisit la grande majorité des immigrants et immigrantes qui peuvent venir en Ontario, mais il a réduit considérablement le nombre autorisé à s’établir ici. Ce qui nuit à notre capacité de pourvoir à des postes qualifiés.

La sélection des immigrants et des immigrantes doit tenir compte de l’économie dynamique de l’Ontario.

Statistiques clés : Le saviez-vous?

  • En 2011, le gouvernement fédéral a permis à l’Ontario de choisir directement seulement 3,5 pour cent de ses immigrants et immigrantes économiques grâce à son Programme de désignation des candidats de la province, comparativement à une moyenne de 54 pour cent pour les autres provinces (excluant le Québec).

Dr. Luc Mertens: pédicardiologue

« J’ai choisi l’Ontario à cause de la qualité de l’enseignement et de la recherche et du milieu culturel unique que j’ai découvert ici. »

Pédocardiologue éminent, Luc Mertens avait reçu plusieurs offres d’emploi des États-Unis, mais il a choisi l’Ontario. Le médecin trilingue (anglais, français et flamand) est reconnaissant envers le Programme de désignation des candidats de la province qui a permis une transition harmonieuse de sa Belgique natale. Aujourd’hui, il mène des recherches novatrices et travaille à la clinique du Hospital for Sick Kids de Toronto, en compagnie de médecins de partout dans le monde.

L’immigration est une responsabilité partagée entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Toutefois, le gouvernement fédéral est en train de réformer unilatéralement le système d’immigration. L’Ontario doit être un partenaire à part entière avec Ottawa pour la prise de décisions qui affectent notre économie et notre société.

La province a besoin d’un plus grand nombre d’immigrants et d’immigrantes économiques qui sont prêts à occuper des emplois qualifiés. Ce qui veut dire que 70 pour cent de nos immigrants et immigrantes devraient provenir de la composante économique, comme c’est le cas dans la plupart des autres provinces.

Statistiques clés : Le saviez-vous?

  • Depuis 2001, les politiques fédérales ont entraîné une chute de 33 pour cent de l’immigration annuelle en Ontario.
  • En 2011, l’Ontario a reçu 40 pour cent de tous les immigrants au Canada, sa plus faible proportion en 30 ans. Pour la même période, cette proportion a augmenté dans toutes les autres régions du pays (sauf en Colombie-Britannique).

Ignat Kaneff: Constructeur et promoteur immobilier

« Avec passion et vision, nous, les immigrants, avons bâti cette province pour en faire cette force économique mature et respectée qu’elle est aujourd’hui. »

Depuis 1956, il a construit des milliers de maisons familiales, des complexes commerciaux, de vente au détail et de bureaux de même que des terrains de golf qui appartiennent et sont exploités par Kaneff Group. L’entreprise emploie plus de 300 personnes. Monsieur Kaneff a reçu l’Ordre de l’Ontario en 2011 en reconnaissance de ses réalisations en affaires et de sa philanthropie.


Les nouveaux arrivants et les nouvelles arrivantes ont besoin d’aide pour s’établir et réussir.

L’Ontario doit appuyer les personnes immigrantes pour qu’elles puissent réussir et contribuer plus rapidement à notre économie et à nos communautés.

Les immigrantes et immigrants économiques sont prêts à entrer sur le marché du travail et, lorsque nous accueillons leurs familles, ils sont plus susceptibles de s’établir, de rester et de réussir. De plus, bon nombre vont non seulement occuper des postes, mais ils vont également créer des emplois et investir dans notre province.

Nous savons également que le soutien de l’immigration par les programmes de regroupement familial permet de bâtir des communautés fortes. Les familles établissent leurs racines et s’installent en permanence, et une nouvelle génération vient enrichir notre culture et notre société.

Nous devons également aider les immigrants et immigrantes qui sont déjà ici.
Certains immigrants qualifiés et certaines immigrantes qualifiées n’ont pu trouver d’emploi dans leur profession ou qui correspond à leur éducation et à leur formation. Nous devons en faire plus pour les aider à réussir en éliminant les obstacles à un emploi enrichissant.