Accueil > Citoyenneté active > Prix et distinctions > Comment rédiger une demande de mise en candidature convaincante

Comment rédiger une demande de mise en candidature convaincante

Qui mérite une distinction ou un prix?

Les programmes de distinctions et de prix de l’Ontario rendent hommage aux personnes qui améliorent la qualité de la vie dans la province.

Les programmes honorent les réalisations exceptionnelles dans les domaines de l’éducation, de la santé, des affaires, de la science et de la médecine, du service communautaire, des arts et de nombreux autres domaines. Trois des programmes distinguent les actes exceptionnels de bravoure et de courage des premiers intervenants. Les programmes de prix pour l’action bénévole reconnaissent le mérite des bénévoles de tout âge.

Il y a toujours moins de distinctions et de prix que de personnes qui les méritent. Comme il est très rare que l’on décerne des distinctions et des prix, ces derniers sont réservés à des personnes :

  • qui ont atteint l’excellence dans leur domaine et (ou) ont apportĂ© des changements observables importants ou ont rĂ©alisĂ© de grandes choses;
  • dont le travail dans leur domaine ou activitĂ© a Ă©tĂ© bĂ©nĂ©fique pour la population de l’Ontario ou dans le reste du monde.

Si vous pensez que votre candidat ou candidate répond à ces critères et que sa contribution se distingue de celles des autres personnes, veuillez envisager de proposer sa candidature dans le cadre de l’un de nos programmes de distinctions et de prix.

Comment puis-je rédiger une demande de mise en candidature convaincante?

Pour que votre demande de mise en candidature se distingue des nombreuses autres demandes que nous recevons, vous devez expliquer en quoi la personne mise en candidature est si exceptionnelle, fournir des données probantes et donner des exemples évidents.

Ne vous contentez pas de dire que la personne mise en candidature est exceptionnelle, prouvez-le!

Il est important d’utiliser des exemples précis et concrets pour illustrer la manière dont cette personne répond à tous les critères d’admissibilité et d’attribution des récompenses. Donnez des exemples de la façon dont cette personne a démontré son caractère exceptionnel et des raisons pour lesquelles elle est une candidate méritoire au prix ou à la distinction.

Montrez comment cette personne :

  • a encouragĂ© et renforcĂ© les vertus d’un bon citoyen;
  • a touchĂ© ou enrichi la vie des autres, surtout les personnes vulnĂ©rables ou moins en mesure de s’aider elles-mĂŞmes;
  • a fait preuve d’initiative, de leadership et de dĂ©vouement continus;
  • s’est consacrĂ©e au bĂ©nĂ©volat de manière soutenue et dĂ©sintĂ©ressĂ©e;
  • a gagnĂ© le respect de ses pairs et est devenue un modèle Ă  suivre dans son domaine;
  • a fait preuve d’innovation ou de crĂ©ativitĂ© en obtenant des rĂ©sultats durables.

Une mise en candidature convaincante doit également décrire aussi clairement et précisément que possible la différence que la contribution de la candidate ou du candidat a faite et indiquer pourquoi elle a été importante. Donnez des précisions telles que :

  • comment Ă©taient les choses avant la rĂ©alisation;
  • les connaissances que la candidate ou le candidat avait de la situation et les mesures qu’elle a choisi de prendre;
  • l’ampleur de la rĂ©alisation et s’il s’agit d’une rĂ©alisation terminĂ©e ou constante;
  • la viabilitĂ© et les rĂ©percussions de la rĂ©alisation sur la collectivitĂ© ou la province et la mesure dans laquelle elle a enrichi la vie des autres;
  • ce qui en a fait une rĂ©alisation exceptionnelle. Indiquez toute circonstance extraordinaire ou tout dĂ©fi auxquels la personne a Ă©tĂ© confrontĂ©e; le cas Ă©chĂ©ant, donnez des chiffres ou un contexte historique;
  • en quoi cette personne se distingue des autres qui ont fait la mĂŞme chose.

Voici une citation réelle qui illustre bien comment un candidat a démontré son caractère exceptionnel et répond à bon nombre des critères susmentionnés :

« Il a exercé une incidence quantifiable au cours des dix dernières années en se montrant un ardent défenseur de toutes les personnes atteintes de cancer, tout particulièrement les Ontariennes et les Ontariens. Ses activités de bénévolat, tout aussi variées que ses compétences, comprennent : travailler avec de nouveaux patients pour les aider à comprendre leur diagnostic et à surmonter les craintes ressenties à cet égard; aider les nouveaux patients à comprendre les nuances administratives du système médical en Ontario; parler en public sur les avantages de la recherche sur le cancer en Ontario; et simplement agir en ami auprès des personnes qui en ont le plus besoin […] Il a également recueilli, directement et personnellement, plus de 250 000 $ pour la recherche sur le cancer en tant que participant à un événement cycliste annuel. De plus, il a été souvent invité à prononcer des allocutions lors de présentations destinées au milieu des affaires de Toronto Secrétariat des distinctions et prix de l’Ontario Février 2015 Page 3 de 8 et à être le sujet de divers documents médiatiques portant sur des collectes de fonds, chacune ayant permis d’amasser des milliers et des milliers d’autres contributions financières à la recherche sur le cancer en Ontario. Sa contribution aux autres est d’autant plus impressionnante quand on tient compte des nombreux problèmes personnels de santé qu’il a surmontés au fil des ans. »

Ce sont des réalisations et des effets bénéfiques de cette nature et de cette envergure qui méritent une distinction ou un prix et qui convaincront un comité de sélection d’examiner votre mise en candidature. Pour d’autres exemples de bonnes citations, visitez la dernière section de ce guide.

Présentez des perspectives différentes – Ne racontez pas la même histoire trois fois!

En plus de la description de la réalisation, nous avons besoin de lettres de témoignage de deux personnes (autres que l’auteur de la mise en candidature) qui appuient la mise en candidature. Ces lettres de témoignage font partie intégrante du processus de mise en candidature, parce qu’elles aident à brosser un tableau complet de votre candidate ou candidat et de ses réalisations.

Les lettres de témoignage doivent :

  • ĂŞtre rĂ©digĂ©es par des personnes qui connaissent assez bien la candidate ou le candidat pour parler des rĂ©percussions de sa rĂ©alisation Ă  la lumière de leurs expĂ©riences;
  • ĂŞtre d’actualitĂ© et ĂŞtre rĂ©digĂ©es expressĂ©ment pour la distinction ou le prix pour lequel la personne est mise en candidature;
  • fournir des exemples variĂ©s selon un Ă©ventail de points de vue et de perspectives.

Les lettres de témoignage ne doivent pas :

  • indiquer simplement que les auteurs appuient la mise en candidature. Elles doivent fournir plus de renseignements sur la candidate ou le candidat et sa rĂ©alisation.

Voici trois citations réelles qui ont été écrites sur la même candidate, qui la décrivent chacune sous un angle différent :

« J’étais très impressionné par sa maturité et son dévouement du haut de ses sept ans. Elle a maintenant 17 ans. Elle nous visite toujours régulièrement et a [organisé] de nombreuses collectes de fonds pour l’Institut national canadien pour les aveugles au nom de notre fille. » – Parent

« Je n’ai jamais rencontré, en 36 ans d’enseignement, une jeune personne aussi préparée à assumer immédiatement un rôle de leadership lorsque le besoin s’en fait sentir. » – Enseignant

« Elle m’a vraiment inspirée à participer plus activement au sein de ma collectivité, à atteindre ceux qui n’ont pas été aussi privilégiés que nous et à partager nos talents avec ceux qui nous entourent afin d’apporter des changements positifs dans notre collectivité et dans notre monde. Je ne suis que l’une des nombreuses vies qu’elle a influencées dans sa vie quotidienne. » – Camarade de classe et amie

Remarque : On croit souvent qu’une lettre de témoignage écrite par une personne influente ou bien en vue lui donnera plus de poids; cela n’est toutefois pas le cas si la lettre ne traite pas expressément des mérites de la candidate ou du candidat.

Visez la simplicité.

N’oubliez pas que plus long n’est pas nécessairement synonyme de meilleur. Lorsque vous présentez votre candidate ou candidat, soyez précis et concis dans vos explications, tout en vous assurant que vous fournissez suffisamment de renseignements pour permettre au comité de sélection de prendre sa décision.

Comment puis-je trouver les mots justes pour présenter ma candidate ou mon candidat?

Les mises en candidature solides comprendront souvent des mots persuasifs comme :

  • dĂ©termination
  • dynamisme
  • innovation
  • rĂ©percussions
  • esprit visionnaire
  • pionnier
  • engagement
  • durabilitĂ©
  • crĂ©ativitĂ©
  • mentor
  • travail en Ă©quipe
  • hĂ©ros solitaire
  • respect
  • reconnaissance
  • altruisme
  • rendement
  • leadership
  • modèle Ă  suivre

des adjectifs comme :

  • digne de confiance
  • dĂ©vouĂ©
  • persuasif
  • plein de ressources
  • persĂ©vĂ©rant
  • calme
  • positif
  • gĂ©nĂ©reux
  • inspirateur
  • passionnĂ©
  • enthousiaste
  • compatissant
  • d’un grand soutien
  • Ă©loquent
  • consciencieux
  • incomparable
  • exemplaire
  • Ă©quitable
  • admirĂ©
  • vibrant
  • diligent

et des locutions comme :

  • changer le cours des choses.
  • rĂ©ussir envers et contre tout
  • aller au-delĂ 
  • mentor et modèle Ă  suivre
  • surmonter les obstacles

Qu’est-ce que je ne dois pas faire?

Les comités de sélection évaluent les mérites des candidates et candidats en fonction des renseignements qui leur sont fournis. C’est pourquoi seules les candidatures les plus solides et les plus convaincantes aboutissent souvent à la remise d’une distinction ou d’un prix.

Votre dossier de mise en candidature doit contenir suffisamment de renseignements convaincants pour être valable. Par conséquent, votre mise en candidature ne doit pas être :

  • un curriculum vitae Ă©tendu;
  • une liste de rĂ©sultats scolaires ou des relevĂ©s de notes;
  • une liste de nominations, de prix et de postes;
  • une description d’emploi indiquant les tâches liĂ©es aux postes occupĂ©s.

Comme les mises en candidature beaucoup moins convaincantes énumèrent souvent ces éléments, les membres des comités de sélection se plaignent régulièrement que les candidates ou candidats « ne faisaient que leur travail » ou que « rien d’exceptionnel n’a été démontré ».

Au contraire, vous devez décrire en quoi réside la particularité des réalisations de votre candidate ou candidat et indiquer de façon mémorable et persuasive comment et où elle ou il a fait une différence.

Vous êtes prêt à présenter votre candidature?

Nous espérons que ce guide vous a été utile. Si vous êtes prêt à présenter une candidature :

  • Consultez le site ontario.ca/distinctionsetprix et cliquez sur le programme qui vous intĂ©resse.
  • TĂ©lĂ©chargez le formulaire de mise en candidature relatif au programme en question.
  • Lisez attentivement les critères d’admissibilitĂ© et les directives.
  • PrĂ©parez-vous et accordez-vous (et aux auteurs des lettres de tĂ©moignage) beaucoup de temps pour complĂ©ter le dossier de mise en candidature avant la date limite.
  • Remplissez le formulaire et rĂ©unissez vos lettres de tĂ©moignage, ainsi que tous les autres documents additionnels, s’il y a lieu.
  • Soumettez votre dossier de mise en candidature avant la date limite. On peut obtenir les directives de prĂ©sentation des mises en candidature en ligne ou par la poste sur le site Web.
  • N’oubliez pas que les mises en candidature sont acceptĂ©es toute l’annĂ©e. Si vous dĂ©passez la date limite actuelle, les candidatures admissibles seront examinĂ©es l’annĂ©e suivante.

Des questions?

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin de renseignements supplémentaires, veuillez consulter notre site Web ou communiquer avec nous :

Secrétariat des distinctions et prix de l’Ontario
400, avenue University, 4e Ă©tage
Toronto (ON) M7A 2R9

Courriel : ontariohonoursandawards@ontario.ca
Téléphone : 416 314-7526
Sans frais : 1 877 832-8622
ATS : 416 327-2391

Comment rédiger une demande de mise en candidature – Des exemples

Voici des exemples déguisés de citations persuasives :

« Il a organisé l’association des élèves militants pour atteindre d’autres élèves nouveaux arrivants. Il souhaitait leur permettre de faire l’expérience de la participation communautaire au Canada afin de bâtir leur estime de soi et de renforcer leur confiance. J’ai été impressionné par son engagement altruiste dans la promotion des enjeux de justice sociale à un niveau plus élevé et la mobilisation d’un grand nombre d’élèves nouveaux arrivants qui sont marginalisés dans l’école. Je considère cette initiative comme une mesure concrète dans laquelle il a créé un cadre et un forum pour permettre aux élèves marginalisés de participer. Son impact est durable. Cela est très important, étant donné que notre école accueille une population étudiante diversifiée. »

  • Ce candidat a pris l’initiative de faire quelque chose pour aider sa collectivitĂ©. Il a cernĂ© un besoin et est parti de zĂ©ro pour amĂ©liorer les choses pour les autres. Son travail a eu des rĂ©percussions durables sur ses pairs, son Ă©cole et sa collectivitĂ©.

« Ses racines, en tant que nouvelle arrivante qui a fui le Honduras après que son mari a disparu, a été torturé et assassiné, sont profondes. Partant de son début tumultueux en tant que réfugiée au Canada, elle s’est engagée à faciliter la transition des nouveaux arrivants au Canada […] Son mandat des 21 dernières années au centre de santé a permis bon nombre de réussites dans l’accueil, le soutien, la défense et le mentorat des nouveaux arrivants au Canada. Elle a dirigé la création d’un service de santé multiculturel au centre de santé, alors que les nouveaux arrivants n’avaient aucun moyen d’avoir accès aux soins primaires. Son service a fourni des services d’interprétation culturelle et de soutien par les pairs aux nouveaux arrivants provenant de plusieurs pays qui cherchaient à s’établir dans sa région. Au fil des ans, son travail a contribué à la réussite de la transition de milliers de familles et de personnes. »

  • Cette candidate a touchĂ© et enrichi la vie de nouveaux arrivants, qui sont surtout vulnĂ©rables lorsqu’ils arrivent au Canada. Ses initiatives ont dĂ©montrĂ© des rĂ©sultats durables et ont touchĂ© des milliers de personnes dans sa collectivitĂ©.

« Lorsqu’elle est passée à l’école secondaire, son engagement à organiser des collectes de fonds et à sensibiliser au nom de l’Institut national canadien pour les aveugles s’est poursuivi par l’entremise d’une organisation qu’elle a fondée […] Elle a annoncé au secondaire son intention ambitieuse d’organiser un gala scolaire annuel […] L’Institut national canadien pour les aveugles a reçu un chèque de 2 000 $ à la suite de cet événement, ce qui représente une généreuse contribution […] Deux de ses amis et elle ont offert de travailler bénévolement dans un camp d’été d’une semaine en 2009 et en 2010, donnant ainsi plus de 70 heures chacun […] J’estime qu’elle a fait environ 600 heures [de bénévolat] sur une période de six ans (notamment le temps passé à faire du bénévolat et le temps passé à organiser les événements de collecte de fonds et de sensibilisation […] »

  • Cette candidate a manifestement renforcĂ© les vertus d’un bon citoyen et est allĂ©e plus loin encore en faisant simplement don de son temps auprès d’un organisme de bienfaisance : elle a su faire la preuve d’un sens de l’initiative et de compĂ©tences en leadership exemplaires en fondant un groupe au sein de son Ă©cole pour amasser des fonds et sensibiliser davantage et en organisant de nombreuses activitĂ©s et de nombreux Ă©vĂ©nements de collecte de fonds. Son dĂ©vouement et ses rĂ©alisations ont Ă©tĂ© impressionnants (plus de 600 heures de service) et continus (depuis plus de six ans).

« Elle s’est mise en œuvre pour recueillir des fonds pour un orphelinat pour enfants en Afrique du Sud, l’un des pays les plus touchés par l’épidémie du sida. En 2004, elle a visité l’orphelinat et y a travaillé pendant un mois. Ne tenant pas compte d’un risque d’infection qui la menaçait, elle a nourri et réconforté des bébés et des enfants avec une chaleur humaine que très peu n’auraient autrement connue. »

  • Cette candidate apporte volontairement son aide aux autres au-delĂ  de sa collectivitĂ© et, se faisant, a secouru bon nombre de personnes vulnĂ©rables et a amĂ©liorĂ© leur vie.

« Elle a subtilement et efficacement modifié le visage de la culture littéraire canadienne au cours d’une période de 59 ans. Premièrement, elle aura été un élément déterminant dans le renforcement de l’étude de la littérature canadienne dans les cours des écoles secondaires et universitaires à la fin des années 1950 et au début des années 1960, avant que cette discipline soit considérée comme étant un champ acceptable d’études sérieuses. Deuxièmement, elle a cofondé en 1975 une publication universitaire qui a établi la critique canadienne des auteurs de livres pour enfants canadiens, favorisant ainsi le développement de ce champ en plein essor. Troisièmement, elle a changé notre façon de lire des écrivaines canadiennes précoces, surtout L.M. Montgomery, dont l’influence, grâce à son travail [celui de la candidate], est puissante sur le plan international. Enfin, elle a été un modèle exemplaire et un mentor pour plusieurs générations de Canadiennes qui aspirent à une carrière professionnelle. Il ne fait aucun doute qu’elle a fait une énorme différence dans nombreux aspects de ce qui constitue maintenant « l’histoire de la littérature » canadienne, ainsi que dans des aspects plus généraux de la culture canadienne. Elle a toujours habité en Ontario, mais son travail va bien au-delà. »

  • Cette candidate a atteint l’excellence dans son champ de travail et a apportĂ© des changements observables importants dans le paysage de la littĂ©rature canadienne. Elle a fait tomber de nombreux obstacles, et touchĂ© et enrichi la vie de nombreuses gĂ©nĂ©rations d’auteurs canadiens, en agissant Ă  titre de modèle et de mentor. La portĂ©e de son travail s’est Ă©tendue au-delĂ  de la province et a influencĂ© des auteurs et universitaires Ă  l’échelle internationale.

« Alors qu’elle était dans sa classe d’histoire de 10e année, elle a discuté ouvertement de son patrimoine métis avec ses camarades. Comme elle est un modèle très positif, cela a créé un effet d’entraînement au sein des collectivités autochtones. De nombreux parents ont décidé d’envoyer leurs enfants dans [notre école] même si nous ne sommes pas l’école de leur quartier […] En raison de l’augmentation de la population autochtone dans [notre école], nous avons établi une solide relation avec notre centre des ressources culturelles autochtones […] Son récent travail sur l’expérience scolaire résidentielle a étoffé le programme-cadre d’histoire canadienne de 10e année. Elle a activement cherché des documents et des ressources qui enrichissent le programme-cadre. Elle a gracieusement fait don du fruit de ses recherches à l’école, léguant ainsi un important bagage d’information et un soutien pour les futurs étudiants autochtones. »

  • Cette candidate a inspirĂ© toute sa collectivitĂ© par sa fiertĂ© Ă  l’égard de son patrimoine. Son initiative d’en apprendre davantage sur la culture et de partager ces nouvelles connaissances avec ses camarades et ses enseignants a influencĂ© directement le programme-cadre qui est maintenant enseignĂ© dans son Ă©cole et permis de crĂ©er des liens solides avec le centre des ressources culturelles autochtones de la rĂ©gion. Cette candidate a laissĂ© un hĂ©ritage durable dans son Ă©cole, dans la collectivitĂ© autochtone et dans la collectivitĂ© dans son ensemble.